Traducteurs
et interprètes
spécialisés
en anglais,
français
et italien



Le blog de Capito

Loretta Coronica : avocate en Australie, traductrice financière et juridique en France

07/01/2013 01:49

Lorsque les gens apprennent que j’étais avocate en Australie, ils ne manquent jamais de m’interroger sur les raisons qui ont motivé ma décision de devenir traductrice financière à Paris. Puis vient habituellement la question suivante : « Votre ancienne fonction ne vous manque-t-elle pas ? ». Pour être franche, non. J’adore mon travail. Je suis arrivée à Paris il y a pratiquement 20 ans, j’y ai appris le français, j’ai étudié à la faculté de droit Panthéon-Assas (Paris II) et j’y ai obtenu une maîtrise en droit des affaires et fiscalité. J’ai amélioré mon italien et je le parle couramment aujourd’hui. D’un naturel curieux, je consacre un important temps de recherche aux sujets financiers dans lesquels le droit joue un rôle essentiel. Bien évidemment, ma formation d’avocate et mon goût du détail sont autant d’atouts dans ma carrière de traductrice. Je suis fière de la qualité de mes traductions et je garantis un niveau de service élevé à mes clients. Je suis fiable, très réactive et je respecte toujours les délais.

Comprendre un message et traduire fidèlement ce que l’auteur souhaite dire sont deux éléments essentiels à une bonne traduction. À cela vient toutefois s’ajouter la nécessité d’avoir une belle plume, afin que le lecteur ait une appréciation positive du résultat. En tant qu’avocate, j’ai appris que l’écoute (c’est-à-dire la compréhension de vos clients) et la qualité rédactionnelle sont des compétences inestimables, car vous vous devez d’être le porte-parole de vos clients. Au final, ce qu’il advient d’eux dépend dans une large mesure de l’aptitude de leur avocat à faire passer leur message. Voici donc comment j’envisage mon métier de traductrice. Je transmets le message de mon client en anglais, en prenant soin d’utiliser le même style et le même ton employés dans la version française, quel que soit le contexte.

Mon travail de traductrice interne pour des banques d’investissement et de traductrice freelance m’a permis d’entrer en contact avec un grand nombre de personnes hautement qualifiées disposant d’une expertise de pointe dans un large éventail de domaines dans la sphère financière. Parmi les activités que je couvre, citons le corporate finance et la communication d’entreprise, l’origination d’émissions obligataires, la recherche économique, crédit et actions, la recherche quantitative, les financements d’acquisitions et stratégiques pour les systèmes utilisateurs back, middle et front office, les plateformes de gestion IT et cash. Je peux volontiers travailler seule ou en équipe, mais où que je sois, je puise dans les précieux retours d’information de ces professionnels pour parfaire la partie technique de mon travail. Je lis chaque jour des publications professionnelles pour améliorer mon style rédactionnel et me tenir informée des derniers événements survenus dans le monde des affaires.

En 2000, j’ai créé l’agence CAPITO avec mon associé Daniele Orsini, traducteur et interprète italien. Nous proposons des services de traduction et d’interprétation en français, en anglais et en italien. Ensemble, nous faisons profiter nos clients de nos 24 années d’expérience combinée...